Awards and citations:


1997: Le Prix du Champagne Lanson Noble Cuvée Award for investigations into Champagne for the Millennium investment scams

2001: Le Prix Champagne Lanson Ivory Award for investdrinks.org

2011: Vindic d'Or MMXI – 'Meilleur blog anti-1855'

2011: Robert M. Parker, Jnr: ‘This blogger...’:

2012: Born Digital Wine Awards: No Pay No Jay – best investigative wine story

2012: International Wine Challenge – Personality of the Year Award




Friday, 4 August 2017

Bourgueil celebrates 80 years of appellation



 The presidents – past and present 

Santé!

Crédit photo© gaellebc photographe


Will be happy to post pictures from other Loire appellations celebrating their 80th anniversary. 

Presse : Les 80 ans de l’AOC Bourgueil !
Très belle soirée, qui prouve que l’essentiel dans une AOC, c’est la cohésion et la fraternité de ses vignerons.

120 personnes étaient présentes pour cette soirée où le Président a retracé dans
son discours, la genèse des AOC et les éléments fondateurs de l’AOC Bourgueil. Il était entouré de tous les anciens Présidents, représentant 30 ans de vie de l’AOC Bourgueil.

En fin de discours, le Président a annoncé l’ouverture en 2018 d’une Maison des Vins de Bourgueil au pied du Château de Langeais, et la confiance en l’avenir, des vignerons de Bourgueil, malgré les aléas du climat. 

Le discours du Président Philippe Boucard:

Chers amis vignerons et vigneronnes de Bourgueil,
Chers présidents de l’AOC Bourgueil,
Chers amis, élus, représentant de l’état, journalistes et amoureux des vins de Bourgueil,

Bienvenue, pour les 80 ans d’existence de l’AOC Bourgueil. La nature en avril 2016, nous a contraints à revoir nos projets d’anniversaires. Quoi qu’il en soit, ce sera une fête, certes modeste, mais chaleureuse et conviviale. 

Nous avons souhaité, mettre l’accent, sur le coté humaniste de notre métier. Bourgueil, c’est un grand terroir, un célèbre cépage, un climat merveilleux, mais c’est surtout depuis de nombreuses générations, une succession d’hommes et de femmes, d’ici ou arrivant de l’extérieur, qui ont forgé ce territoire et porté haut la qualité de leurs vins.  

Aujourd’hui, nous fêtons les 80 ans d’une vraie histoire commune. Comment en sommes-nous arrivés là ? Un peu d’histoire, qui sera, un rappel pour certains et une bonne information pour d’autres. 

La vigne et le vin sont présents à Bourgueil depuis l’époque gallo-romaine, elle a perduré pendant tout le moyen Age, la renaissance et l’époque moderne, avec une certaine nonchalance, comme dans toute la France d’ailleurs.  

A la fin du 19ème siècle, des périls jamais vus vont s’abattre sur la viticulture française et européenne. Dans l’ordre, l’oïdium en 1845, le phylloxera en 1861, le mildiou en 1878, vont tout modifier. 

La France va connaitre, du fait du renouvellement complet du vignoble, un changement considérable, qui provoquera des crises immenses, où des vignerons sont morts, surtout celle de 1907.




Les causes de ces crises à répétitions sont la surproduction et surtout la fraude. Dans les années 1930 la crise viticole est terrible, aggravée par la crise économique, après krach boursier de 1929. 
Deux hommes, le baron Le Roy, vigneron et juriste, à Château Neuf du Pape, et son ami le parlementaire girondin, Joseph Capus, deux personnalités extraordinaires, aboutissent à la présentation d’un texte de loi, au sénat en Mars 1935. Il est voté en juillet 1935.

Il codifie la création et le fonctionnement
des appellations d’origine contrôlée. Cette loi crée le comité national des appellations d’origine. C’est ce comité qui va nommer, au milieu de centaines de demandes, à partir de critères très stricts, les nouvelles AOC.



Bourgueil l’obtient fin juillet 1937, elle fait partie des 100 premières AOC de France et des 10 premières du Val de Loire. Aujourd’hui, il y a 357 AOC viticoles en France. 

Si Bourgueil a obtenu son AOC, c’est que sa notoriété existait déjà, et que ses vignerons ont su, s’unir derrière ce projet, en acceptant ses contraintes. Délimitation parcellaire, cépage, méthode culturale, pratique de vinification. Beaucoup de secteurs viticoles n’ont pas su le faire et ils ont aujourd’hui totalement disparu. 

Le Président fondateur de notre AOC et de celle de Saint Nicolas, est M. CAUSERET Maire de Bourgueil, avec en vice-présidents, M Henry Ory conseiller général du canton de Bourgueil et M. Pennet Villeronde Maire d’Ingrandes de Touraine. 

Je vous cite une citation reprise dans la presse en 1937, d’Henry Ory (grand- oncle de Jean Gambier) « les plus ennuyés dans cette affaire sont assurément les marchands qui ne pourront plus acheter 10 barriques de Bourgueil et en revendre 20 et croyez-moi ce sera mieux ainsi. Voyez-vous, malgré les difficultés et les peines qu’ils rencontrent, nos vignerons restent attachés à leur terroir. Nous n’avons pas eu à noter d’arrachage de vignes, malgré les primes offertes par le gouvernement, nous n’avons pas eu comme dans les environs, une vague de folie poussant les récoltants à planter des cépages nouveaux, ici nous avons conservé ce bon vieux "breton", qui a fait notre renommée. » 


Ensuite aussitôt, c’est la guerre, ce n’est qu’après que les choses commencent vraiment :
- 1954 Création de la cave touristique
- 1959 Protestation du syndicat contre la généralisation des prestations viniques et contre les charges fiscales exagérées. 

- 1960 Lutte contre les hybrides, grâce à une nouvelle méthode d’analyse, de Jacques Puisais, permettant de déceler moins de 5% d’hybrides dans un vin. Mise en place des prélèvements de vin pour ce controle.
- 1960 L’assemblée générale accepte à l’unanimité le principe d’une dégustation pour obtenir l’AOC.
- 1962 Foire aux vins à Chevrette.
- 1962 L’assemblée générale parle des mesures à étudier pour encourager le logement des vins afin que ceux-ci ne se retrouvent en même temps sur le marché à des prix non rémunérateurs.
- 1968 Protestation contre l’instauration de la TVA depuis le 1er Janvier.  

- 1971 Capsules congés
-1
975 Protestation contre l’imposition des bénéfices au réel


- 1991 Scission du syndicat, Bourgueil et Saint Nicolas se séparent.


- 1992 Achat de la future maison des vins sous la présidence de Jean Yves Billet - 1993 juillet, ouverture de la maison des vins
- 1996 Premier contrôle de taille, sous la présidence de Michel Delanoue


- 2003 Première foire aux vins de Bourgueil à Tours

- 2004 Transformation du syndicat en ODG et refonte du cahier des charges
- 2009 sortie de l’interprofession, votée à la quasi-unanimité en assemblée générale. 

- 2010 Bourgueil reprend la totale maitrise de sa communication.

- 2018 Ouverture d’une maison des vins au pied du château de Langeais.


C’était long, mais très résumé. Depuis quatre générations, ensemble nous faisons prospérer notre AOC. La vie de vigneron est dure, parsemée de catastrophes climatiques.


Le syndicat des vins gère et administre notre AOC. Les discussions y sont souvent âpres et passionnées, mais toujours nous savons nous unir sur l’essentiel, pour faire progresser notre AOC. Aujourd’hui tous ces efforts commencent à porter leurs fruits. Nous savons, tous, que jamais nous devons nous en satisfaire.

Demain, nous devrons répondre aux changements qui se profilent, et en premier lieu celui du dérèglement climatique. Nous devrons également, et c’est déjà largement en place dans notre AOC, répondre au défi environnemental qui est devant nous. Nous allons, chacun à notre vitesse, y répondre.







No comments: