Awards and citations:


1997: Le Prix du Champagne Lanson Noble Cuvée Award for investigations into Champagne for the Millennium investment scams

2001: Le Prix Champagne Lanson Ivory Award for investdrinks.org

2011: Vindic d'Or MMXI – 'Meilleur blog anti-1855'

2011: Robert M. Parker, Jnr: ‘This blogger...’:

2012: Born Digital Wine Awards: No Pay No Jay – best investigative wine story

2012: International Wine Challenge – Personality of the Year Award




Thursday, 28 July 2016

Some Portuguese treats

IMG_1876
Relaxed dinner by the Tagus at Atira-te ao Rio
(This post was originally published on Les 5 du Vin on 26th July 2016.)

Portugal remains a treasure trove for good value wines in all three colours with many from their storehouse of native grape varieties. It is also possible, for those prepared to take a punt, to find some remarkable old wines at bargain prices.
How long this will last is perhaps now a question worth asking for, in 14 years of coming to Lisbon during July, I can never remember a year when Lisbon has been so full of visitors. It seems that many have now discovered the attractions and value of Portugal's capital. It is a hot destination and not just because it was 37˚C yesterday up from 36˚C on Sunday.
IMG_1923 (1)
2015 Alvarinho, Vinho Verde, Pingo Doce own label 3.98€
Anselmo Mendes is a Vinho Verde specialist making a whole range of wines from this northern Portuguese region including a very fine single vineyard Alvarinho that I cited last week. This own label from supermarket Pingo Doce is at the other end of the scale. It does, however, offer both plenty of flavour and just amazing value. This Alvarinho that has both texture and a clean refreshing acidity – ideal as an apéro or with some grilled prawns, for instance.
IMG_1897
2009 Dona Berta Vinha Centenária, Reserva Branco
IMG_1900
Dona Berta – a quite opulent Douro white made from a range of grapes: Códega do Larinho, Rabigato, Viosinho, Gouveio and Malvasia Fina. We enjoyed this at at Pedro's Garrafeira Alfaia in the Bairro Alto. There is no wine list, so either you tell Pedro what sort of wine you would like to drink or you choose it from the shelves.
IMG_1913
2014 Arinto dos Açores sur lies, DO Pico, Açores, António Maçanita     
Another of Pedro's choices, this is a rare Arinto from the Azores. Only 1600 bottles are made of this precise, saline and mineral wine. It was a fine foil for the sea bass baked in salt that Pedro's wife cooked for us – what a treat!
IMG_1910

Sea bass cooked in salt

 

Some golden oldies

IMG_1922NV Terras Altas Dão, José Maria da Fonseca 
In last Tuesday's post I mentioned a couple of old wines that we had bought from the Garrafeira Nacional in the Mercado da Ribeira at Cais Sodre. We bought eight as these bin ends, offered at 5.95€ each – buy three, get the fourth for free. It was such a compelling offer that we bought eight on the basis that if a few were undrinkable, they would still have been good value.
To date we have drunk and enjoyed five of our eight bottles, so feel that we already have had a bargain. Last Friday night we dispatched a further three. Firstly came the quite deeply golden NV Terras Altas Dão, José Maria da Fonseca. We have no definite information about this white wine. José Maria da Fonseca no longer make a white from the Dão. It is, however, thought it may well have come from the 1960s. Although it naturally had some oxidation, it was certainly still complex, clean and precise with some touches of dried honey. 

IMG_1918

A pair from the Ribatejo – Dom Hermano 1985 Reserva and 1980 Garrafeira  
It was fascinating to taste this pair of Dom Hermano reds from the Casa Agricola Herd. de D. Luis de Margaride in Almeirim. Both were in good shape with 12.5% alc but the 1980 Garrafeira, with a production of 50,000 bottles, had considerably greater length and complexity than the 1985 Reserva. The 1980 Garrafeira was bottled in November 1984, while the 1985 Reserva bottling was in March 1987.
IMG_2179


Wednesday, 27 July 2016

6th August 2016: Quincy celebrates 80 years as an appellation



Details from Syndicat de Quincy on 02.48.71.36.78. 


Rather curiously for a small appellation Quincy was the first vineyard in the Loire to be promoted to appellation contrôlée status on 6th August 1936. Along with neighbouring Reuilly, Quincy went through very difficult times in the 1960s and 70s coming close to disappearing altogether. Fortunately their fortunes started to revive from the 1980s and both are currently thriving appellations. 

Quincy makes only white wine from Sauvignon Blanc planted mainly on gravel laid down by the River Cher. There are now 300 hectares in production, which is an increase of 250% on 1985. There are 32 vigneron families. Two million bottles a year are produced with 14% exported.
 

Tuesday, 26 July 2016

Loire: Some forthcoming dates for your diary – Sancerre, Giennois, Saumur-Champigny





Les Grappes Nouvelles à Verdigny
Dimanche 31 juillet a lieu la célèbre fête des "Grappes Nouvelles" à Verdigny. Au programme de cette journée : spectacle "Un tour du monde en chansons", courses de chèvres et intronisations des nouveaux membres de la confrérie des Chevaliers du Cep. La journée se termine par un dîner et un bal à partir de 20h.
Spectacle à partir de 16h - Gratuit
Informations au 02.48.79.33.08 

•••

Foire aux Vins des Coteaux du Giennois
Dimanche 31 juillet
se déroule à Bonny sur Loire
la célèbre Foire aux Vins des Coteaux du Giennois. Durant la journée les vignerons vous feront découvrir leur appellation. Des dégustations des produits du terroir par des producteurs locaux et diverses animations pour petits et grands (éveils oenologiques, intronisations,...) seront également au programme. Entrée gratuite

Informations auprès de l'office de tourisme de Bonny-sur-Loire au 02 38 31 57 71 





Grandes Tablées du Saumur-Champigny Bretonne les 3 et 4 août 2016
Pour sa 17ème édition, après la Grande Bretagne, les vignerons du Saumur Champigny vont faire flotter le drapeau Breton place de la république à Saumur les les 3 et 4 août prochains. Non, les traditionnelle Grandes Tablées du Saumur Champigny ne ressembleront pas aux banquets des BD d'Astérix qui ponctuent chaque épisode. Ici, les poissons ne voleront pas entre les convives et les bardes auront été sélectionnés avec le plus grand soin. Même si finalement dans l'esprit, on n'en sera pas très loin.

Depuis 17 ans, 6 000 repas en cœur de ville
6 000 repas, 3 000 convives à chacune des deux soirées et 2 000 flâneurs ! La recette est efficace. Chaque été, Saumur se transforme en grand restaurant à ciel ouvert où la bonne humeur et la fête sont de rigueur. Une immense tablée est dressée au coeur de la ville, autour des produits du terroir et du Saumur Champigny, en compagnie des vignerons de l’appellation. Cette année encore, ce sont plus de 2km de tables qui seront installées devant l’hôtel de ville.

Un joyeux bazar
Les convives viennent de loin pour participer aux Grandes Tablées du Saumur Champigny . Ils sont parfois surpris du joyeux bazar dans les files d'attentes. Il n'y a pas de services à tables et celles-ci ne sont pas réservées. Tout le monde est à la même enseigne et c'est parfois par l'entraide que se nouent les amitiés d'un soir d'été.

De la gastronomie bretonne avec produits d'ici et là...
Chaque année, les vignerons de l'AOC Saumur-Champigny convie un hôte Après les Belges pour l'édition 2014, les citoyens d'Elisabeth II en 2015, place aux voisins de Bretagne grands amateurs de Saumur Champigny. Au menu, ce ne sera pas « galette saucisse » mais un menu inspiré et interprété de l'histoire Bretonne. Les recettes traditionnelles Bretonnes seront revisitées avec les produits locaux, d'ici et de la bas. Comme chaque année, les cuisiniers attendent avec impatience le verdict.
La présentation des groupes

Captain Panda
Captain Panda c'est un sémillant MC porté par une rythmique béton et des cuivres acérés. Convoquant hip hop, afro-beat, funk, et nourris autant au Wu-Tang qu'à Fela Kuti, ces 7 musiciens délivrent un show qui fait bouger les têtes et valser les étiquettes. Sorti de la rue comme leurs références, le Panda Crew a électrifié ses instruments pour faire vrombir les subs et claquer les snares, n'enviant rien aux meilleurs beatmakers, l'énergie punk-rock des Beastie en plus... Après la sortie d'un premier EP qui lui a permis d'explorer ses penchants électriques, Captain Panda est prêt à venir transformer toute salle en véritable zoo indoor ! Get the bamboo munchies !

Les Yeux d'la Tête
Fidèles à leur devise de liberté Les Yeux d'la Tête osent tout : les mots, les musiques, les voyages. Forts de plus 400 concerts dans 10 pays, ces bêtes de scène vous invitent à la danse et vous offrent à chaque concert un spectacle unique. Portée par six talentueux et généreux multi-instrumentistes, leur musique mêle la poésie à l’énergie du rock, aux chaleurs des sonorités balkaniques, au groove du hip-hop. Une aventure, une fête, une folie à vivre et à partager sans modération ! De Paris à Budapest en passant par Berlin, la musique des Yeux d'la Tête sonne comme un échange, une rencontre, une douce folie sans limite. Entre chansons dancefloor et ballades envoutantes, « qu'importe le flacon pourvu qu'on aie l'ivresse… ».

La Guinche du Faune
La Guinche du Faune, c'est avant tout de la chanson festive et du trad Québecois ! La Guinche du Faune, c'est un groupe de chansons françaises dans lequel vous retrouverez des sonorités Québecoises et Irlandaises, des textes drôles, touchant, engagés qui parlent d'amour, de vin, de sexe ,de voyage, de marins, etc... Mais également des chansons qui donnent envie d'écouter et surtout de danser. Le groupe est composé de Florent à l'accordéon, bouzouki et chœurs, de Fred au violon, tin whistle et chœurs, de Yoran aux percussions, batterie et chant, de Pierre à la contrebasse et chant... et d'un nouveau guitariste.

L'Herbe Folle
L’Herbe Folle est un joyeux quartet, oscillant entre chanson et rock, acoustique et électrique. Ce sont quatre auteurs compositeurs, tous multi-instrumentistes et chanteurs, connus pour leurs prestations scéniques et remarquables. Ils trouvent leur inspiration dans les musiques du monde, dans le rock, dans le jazz, et créent une musique métisse, un melting-pot, aux textes bien écrits et poétiques. Virtuoses discrets autant que bateleurs fous, farceurs adeptes de la gaudriole autant que vigies attentives les as de ce carré ont trouvé la potion magique : leur concert est un heureux mélange de musiques de tous horizons pour une fête sans limite.

Celkilt

« …alors l’Alchimiste rassembla l’Air, l’Eau, la Terre et le Feu autour de la Muse. Il leur transmit l’énergie du rock et la fougue des jigs Irlandaises, leur donna violon, batterie, basse, guitare et cornemuse puis leur dit : « Vous-vous incarnerez, vous vivrez, vous jouerez et vous connaitrez le pouvoir du Kilt ». Il en fut ainsi et ainsi naquit Celkilt, au service d’une musique festive, positive et énergique. L’Alchimiste contempla l’immensité de son Œuvre et se dit : « Ça déchire », puis il s’en alla boire une Guinness au pub ». Tout ! L’Alchimiste vous dit tout sur vos musiciens en kilt préférés : Rem’s Macground, Drik Macwater, Titou Macfire, Loïc Macwind et Ana Macfive.

Et le menu
Terrine bretonne et salade de haricots blancs, feuilleté sarrasin, pomme et andouille, fromage de chèvre et far breton aux myrtilles. Et toujours, Saumur Champigny à discrétion.